La France identitaire par Éric DUPIN

La France identitaire

Titre de livre: La France identitaire

Éditeur: La Découverte

Auteur: Éric DUPIN


* You need to enable Javascript in order to proceed through the registration flow.

Primary: La France identitaire.pdf - 26,923 KB/Sec

Mirror [#1]: La France identitaire.pdf - 35,994 KB/Sec

Mirror [#2]: La France identitaire.pdf - 37,452 KB/Sec

Éric DUPIN avec La France identitaire

L'obsession de l'identité taraude une France bousculée par la crise et la mondialisation, sur fond d'immigration mal intégrée. À travers plusieurs rencontres significatives de cette veine identitaire plutôt disparate, le livre explore cet univers où l'on craint pour la survie d'un peuple français, blanc et chrétien.



Dans cet univers où l'on craint pour la survie d'un peuple français blanc et chrétien, on croise les jeunes militants de l'extrême droite identitaire mais aussi l'écrivain Renaud Camus, l'inventeur du " grand remplacement ", ou encore Pierre Sautarel, l'animateur du site très fréquenté " Fdesouche ".

Éric Dupin montre comment ce courant d'idées et de militants pénètre le Front national, même si ses thèses y sont discutées. Il interroge les intellectuels qui s'inscrivent, chacun à sa manière, dans la veine identitaire comme Alain de Benoist ou Alain Finkielkraut. Il examine comment cette question percute l'ensemble du champ politique, avec le témoignage de personnalités aussi diverses que Marion Maréchal-Le Pen ou Jean-Pierre Chevènement.

L'auteur s'interroge enfin sur la profonde mutation du peuple français et sur la crise du " vivre ensemble " qui imposent une redéfinition des valeurs républicaines. C'est l'un des grands défis pour une gauche désemparée par la question de l'identité et profondément divisée sur les réponses à y apporter. Une réflexion d'autant plus indispensable que la pulsion identitaire, avivée par le terrorisme islamiste, travaille l'ensemble des sociétés européennes.

Livres connexes

L'obsession de l'identité taraude une France bousculée par la crise et la mondialisation, sur fond d'immigration mal intégrée. À travers plusieurs rencontres significatives de cette veine identitaire plutôt disparate, le livre explore cet univers où l'on craint pour la survie d'un peuple français, blanc et chrétien.



Dans cet univers où l'on craint pour la survie d'un peuple français blanc et chrétien, on croise les jeunes militants de l'extrême droite identitaire mais aussi l'écrivain Renaud Camus, l'inventeur du " grand remplacement ", ou encore Pierre Sautarel, l'animateur du site très fréquenté " Fdesouche ".

Éric Dupin montre comment ce courant d'idées et de militants pénètre le Front national, même si ses thèses y sont discutées. Il interroge les intellectuels qui s'inscrivent, chacun à sa manière, dans la veine identitaire comme Alain de Benoist ou Alain Finkielkraut. Il examine comment cette question percute l'ensemble du champ politique, avec le témoignage de personnalités aussi diverses que Marion Maréchal-Le Pen ou Jean-Pierre Chevènement.

L'auteur s'interroge enfin sur la profonde mutation du peuple français et sur la crise du " vivre ensemble " qui imposent une redéfinition des valeurs républicaines. C'est l'un des grands défis pour une gauche désemparée par la question de l'identité et profondément divisée sur les réponses à y apporter. Une réflexion d'autant plus indispensable que la pulsion identitaire, avivée par le terrorisme islamiste, travaille l'ensemble des sociétés européennes.

L'obsession de l'identité taraude une France bousculée par la crise et la mondialisation, sur fond d'immigration mal intégrée. À travers plusieurs rencontres significatives de cette veine identitaire plutôt disparate, le livre explore cet univers où l'on craint pour la survie d'un peuple français, blanc et chrétien.



Dans cet univers où l'on craint pour la survie d'un peuple français blanc et chrétien, on croise les jeunes militants de l'extrême droite identitaire mais aussi l'écrivain Renaud Camus, l'inventeur du " grand remplacement ", ou encore Pierre Sautarel, l'animateur du site très fréquenté " Fdesouche ".

Éric Dupin montre comment ce courant d'idées et de militants pénètre le Front national, même si ses thèses y sont discutées. Il interroge les intellectuels qui s'inscrivent, chacun à sa manière, dans la veine identitaire comme Alain de Benoist ou Alain Finkielkraut. Il examine comment cette question percute l'ensemble du champ politique, avec le témoignage de personnalités aussi diverses que Marion Maréchal-Le Pen ou Jean-Pierre Chevènement.

L'auteur s'interroge enfin sur la profonde mutation du peuple français et sur la crise du " vivre ensemble " qui imposent une redéfinition des valeurs républicaines. C'est l'un des grands défis pour une gauche désemparée par la question de l'identité et profondément divisée sur les réponses à y apporter. Une réflexion d'autant plus indispensable que la pulsion identitaire, avivée par le terrorisme islamiste, travaille l'ensemble des sociétés européennes.